Ils ont assuré le show avant le show final


C’était assurément l’un des spectacles les plus attendus de cette 22ème édition de Jazz à Ouaga. Le rendez-vous avec Sosthène Yaméogo du Burkina et John Yalley-Kyffy de la Cote d’Ivoire.

L’auteur-compositeur-interprète burkinabè Sosthène Yaméogo, a fait montre de ses talents de guitariste aux nombreux festivaliers qui ont effectué le deplacement hier. L’artiste a amené le public à la deouverte de son style musical, le Wikursa, passerelle moderne jetée entre les traditions musicales du Burkina et d’ailleurs.

 

Ses chansons ont bercé l’enfance ou la jeunesse de beaucoup de festivaliers venus le voir sur scène. L’artiste ivoirien John Yalley Kiffy a fait revivre certaines de ses chansons “souvenirs souvenirs” que le public se faisait un plaisir de reprendre en choeur. L’occasion a été egalement de decouvrir d’autres plus ”actuelles” du roi de la Zêzê-pop.

Une chose est sure, les années passent mais les talents de l’artiste demeurent.