Jazz Performance, le concours détecteur de talents


Après une phase de présélection, six candidats et groupes ont été retenus pour la phase finale du concours Jazz Performance 2016. Un soir du festival est réservé à chacun, et ils devront ainsi s’exprimer à tour de rôle, en live, à la K’Fête de l’Institut français de Ouagadougou.

Enchanteur

L’ouverture du concours s’est faite ce vendredi 29 avril, juste avant le lancement officiel du Festival sur la scène du Grand-Méliès. Le premier groupe à s’exprimer s’appelle “Enchanteur” et a reçu des félicitations du public, signe de sa bonne prestation.

C’est un groupe fan du live, qui s’est mis ensemble en août 2015 pour la sortie du nouvel album de leur chanteuse. La complicité s’installant au fil des répétitions, ils ont décidé de prendre la même direction en ouvrant une nouvelle page de leur carrière ensemble. Dans leur répertoire : amour et joie, sur des sonorités variées qui comprennent le tradi-modernes, la musique classique, le jazz, le blues…

Pour les membres du jury, plusieurs critères de notation serviront à départager les concurrents.

«Mais nous voulons surtout voir leur influences jazz. Nous avons une attention particulière pour le morceau imposé. Pour nous il ne s’agit pas de venir vomir la chanson simplement. Nous nous attendons à sentir la touche personnelle de chacun des candidats ou des groupes, voir ce qu’ils y apportent. Par exemple intégrer des instruments de musique de chez nous et faire ressortir des sonorités particulières de cette chanson.» explique Denise Coulibaly, journaliste culturelle à la radio Savane FM.

Elle fait partie du jury avec Me Augustin Somda, avocat, et Mats Harsmar, chargé d’affaires à l’ambassade de Suède au Burkina.

Jury Jazz performance

Chaque candidat ou groupe a 30 minutes pour s’exprimer sur scène, y compris le rendu de la chanson imposée.

Les lauréats, les 3 premiers, seront connus à la soirée de clôture du festival, le 7 mai.

Ce samedi 30 mai la scène verra le passage de Massa Dème, de son vrai nom Abdoul Aziz Dème. Ce chanteur qui a d’abord été rappeur vient d’une famille fortement influencée par la musique mandingue et qui s’en inspire. De la variété aux rythmes blues mandingues, son timbre vocal reste son atout majeur en qualité de chanteur.

Il compte bientôt sortir sa première œuvre discographique.

Abonnez-vous à notre page Facebook pour suivre les soirées-concerts en direct : www.facebook.com/jazzaouaga