Programme Jazz à Ouaga 2003


11e EDITION

du 25 avril au 03 mai 2003

OUAGADOUGOU | BOBO-DIOULASSO

PROGRAMMATION 2003

La programmation de jazz à Ouaga 2003 a su allier jazz ”pur” ( Dick de Graaf Quartet ), jazz d’inspiration traditionnelle ( By Spiel Project ), Blues et Rock Blues ( Kilimandjaro et Starczan Bros Band), musique fusionnelle d’inspiration afro-cubaine et mandingue ( Bembeya jazz National ), rythmes dansants du Sénégal ( Nder et le Setsima Group ) et surtout le Jazz de ”chez nous” avec les groupes burkinabè les plus en vue de la scène ”jazzy” au Burkina.

Ce ”cocktail” musical a su intéressé un public diversifié et des mélomanes, pour qui la fusion et le métissage entre musique d’inspiration ”jazz” et world music s’impose comme un langage universel.

La qualité artistique et scénique et surtout la générosité et le professionnalisme des groupes invités à cette cuvée 2003, a permis de drainer et rassembler près de sept mille ( 7000 ) personnes lors des 7 concerts à Ouaga et des 3 concerts à Bobo.

A ceux-ci il faudra ajouter les accrocs de la ”nuit” qui se retrouvaient au Village du Festival qui s’est installé cette année au Cotton Club, sorte de Boîte de Nuit se transformant en Jazz Club. Après les spectacles, les musiciens y assuraient des ” beufs ” et des ” jam-sessions ” de haute qualité jusqu’au premières lueurs de l’aube. L’ambiance y était simplement ”électrique” !

L’engouement de plus en plus grand des mélomanes burkinabé en direction des musiques d’inspiration jazz de qualité a été le fil conducteur de la programmation 2003.La notoriété du festival commandait un programme diversifié avec des artistes de renoms.

Le défi d’ouvrir chaque fois jazz à Ouaga avec un artiste burkinabé nous a amené a chercher du côté de la diaspora burkinabé. Après maintes réflexions, le choix s’est porté sur Abraham YAMEOGO, l’enfant de Koudougou qui vit en France depuis plus de 20 ans et qui a marqué les esprits lors de son passage à l’édition 2000 du festival. C’est ainsi que lui et son groupe, le Kilimandjaro Soul Blues Band ouvrit le bal le 25 avril 2003 à la Maison du Peuple devant près de 1500 personnes. Il fût accompagné dans cette lourde tâche d’ouvrir le festival par le très talentueux Solo Dja Kabacco qui a prouvé au public qu’il avait plus d’un tour dans son sac et qu’il était capable de faire du Jazz.

Il fallait aussi marquer la 11ème édition du festival par son caractère populaire en associant un groupe africain connu des générations d’avant-hier, d’hier et d’aujourd’hui. Le choix ne fut pas difficile : le Mythique Bembeya Jazz National de Guinée qui a fait danser et continue de faire danser plusieurs générations d’africains.

Pour davantage intéresser le public burkinabé à ce genre musical, nous avons fait appel à trois ensembles qui constituent la ”crème” du ”jazz burkinabé pour une soirée spéciale dénommée ” La Soirée Jazz du Burkina ” le jeudi 01er mai.

PARTICIPANTS 2003

La mise en œuvre de la 11ème édition du Festival international de Jazz a connu la participation effective des groupes suivants :

Du Burkina Faso :

  • Solo Jah Kabaco ( 4 personnes )
  • Eugène KOUNKER ( 6 personnes )
  • Six Thèmes ( 5 personnes )
  • -assamana ( 8 personnes )

De France :

  • Kilimandjaro Soul Blues Band ( 8 personnes )
  • Starczan Brothers Band ( 3 personnes )

De Guinée :

  • Bembeya Jazz National ( 13 personnes )

Des Pays-Bas:

  • Dick de GRAAF Quartet ( 4 personnes )

Du Sénégal :

  • NDER et le Setsima Group ( 10 personnes )

De Suisse :

  • By Spiel Project ( 5 personnes )

Soit un total de 66 artistes qui ont participé effectivement à cette cuvée 2003, célébrant la onzième édition du festival Jazz à Ouaga.